Basket: l’Espagne championne du monde

L’Espagne est championne du monde pour la deuxième fois de son histoire après 2006. En finale, à Pékin, Marc Gasol et ses coéquipiers ont surclassé l’Argentine 95-75.

En plus de ses 2 titres mondiaux, la sélection ibérique a récolté 3 médailles d’or européennes (2009, 2011, 2015) et 3 médailles olympiques, dont 2 d’argent.
Invaincus en 8 matches, les Espagnols se sont vite détachés (+9 après le 1er quart) en déroulant leur jeu collectif, comme le montre le partage de la marque en fin rencontre: Rubio, élu MVP du tournoi, a été le meilleur marqueur avec 20 points, mais 5 autres joueurs ont ajouté plus de 11 points chacun, dont l’autre meneur Sergio Llull (15).
Jamais inquiétés, la Roja a navigué avec une avance d’environ 20 points pendant le 3e quart et a toujours gardé une marge d’au moins 12 longueurs dans le dernier acte. L’entraîneur Sergio Scariolo a même pu se payer le luxe de finir la rencontre avec sur le parquet les joueurs qu’il avait le moins utilisé pendant le tournoi.
afp/adav

Deuxième médaille de bronze pour la France

La France a décroché une 2e médaille de bronze d’affilée en dominant l’Australie 67-59. Les Français, qui étaient grimpés pour la première fois sur le podium mondial en 2014, ont retourné la situation après avoir été menés de 15 points dans le 3e quart. L’Australie échoue encore au pied du podium après avoir déjà terminé quatrième des JO 2016 à Rio.

Mondial, phase finale

Finale (15.09)
ESPAGNE – Argentine 95-75 (43-31)

Finale 3e place (15.09)
Australie – FRANCE 59-67 (30-21)

Demi-finales (13.09)
ESPAGNE – Australie ap 95-88 (32-37)
ARGENTINE – France 80-66 (39-32)

Quarts de finale (10-11.09)
ARGENTINE – Serbie 97-87 (54-49)
ESPAGNE – Pologne 90-78 (46-41)
USA – FRANCE 79-89 (39-45)
AUSTRALIE – Rép.tchèque 82-70 (33-30)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *