« On me prenait pour un sorcier ! », Michel Gohou relate des souvenirs douloureux

Le célèbre humoriste ivoirien, Gohou Michel, a relaté avec fierté un passé douloureux, mais sur lequel l’acteur a pris le dessus. En effet, plus jeune, son handicap lui avait causé beaucoup de torts.

Au cours d’un reportage spécial fait sur lui par une chaîne de télévision et rapporté par APR, le célèbre humoriste ivoirien, Gohou Michel, qui fait aujourd’hui la fierté de la Cote d’Ivoire et de toute l’Afrique, a fait des confidences sur sa tendre jeunesse. Si aujourd’hui, l’acteur est en attraction dans beaucoup de films et a réussi à convaincre le public africain et européen dans ses productions, rien n’était gagné à l’avance.

En effet, plus jeune, le handicap de celui qui deviendra plus un célèbre acteur lui avait causé beaucoup de torts. Des souvenirs douloureux qu’il relate, mais avec fierté. Gohou Michel a laissé entendre qu’il était pris pour un sorcier à cause de son état de santé : « Il y a 40 ans en arrière, on me prenait pour un sorcier à cause de mon handicap ». Son frère aîné vient renchérir qu’« il ne marchait pas au départ et peinait ensuite à se déplacer. Il était constamment malade… ».

A lire aussi:   Côte d’Ivoire: la CADHP ordonne la suspension du mandat d’arrêt contre Guillaume Soro

« Le jeune Michel souffrait d’une tuberculose osseuse comme lui même l’a fait connaître. Après des traitements répétés dans la médecine moderne et traditionnelle dans son village et dans la région « Gôh», c’est un guérisseur burkinabé qui l’a finalement sauvé après quatre années de soins intensifs au Burkina Faso. », nous rapporte APR. C’est ainsi après ce temps de souffrance que Gohou Michel va proprement débuter sa vie et sa passion.

Il faut aussi noter qu’en dehors de son handicap, le célèbre humoriste est également passé par un temps de galère. Moqué à cause d’un handicap contracté dès son jeune âge, Gohou Michel a également été manœuvre dans une plantation de cacao, vendeur de café, apprenti électricien, avant d’être orienté dans le théâtre grâce à son instituteur.

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *