Afrique – Œuvres d’art: le ministre français de la culture n’est pas pour une « restitution »

La décision du Président français Emmanuel Macron de restituer 26 œuvres d’art au Bénin ne fait visiblement pas l’unanimité dans son entourage. Après le Directeur du quai Branly qui s’est opposé à l’idée, c’est le tour du ministre français en charge de la culture d’exposé son opinion sur la question. 

Selon les déclarations de Franck Riester dans le Journal Du Dimanche, contrairement aux conclusions du rapport de Bénédicte Savoy et Felwine Sarr, il faut parler de « circulation des œuvres africaines au lieu d’une restitution ». « Les jeunes Africains doivent avoir accès à leur patrimoine… Il ne s’agit pas de vider les musées mais de travailler étroitement avec eux sur l’objectif de faire circuler les œuvres », a-t-il fait savoir.

Pour lui, les œuvres d’art pillées par la France pendant la période coloniale peuvent faire l’objet d’échanges, de prêts et de dépôts à long terme. Il n’est donc visiblement pas d’accord pour la restitution des biens annoncés par le Président français. Toutefois, pour rester en phase avec la décision du Président, le ministre rassure que les biens seront restitués. Néanmoins, il est à noter que la loi sur le patrimoine français n’admet pas la restitution des biens culturels. C’est pourquoi l’idée de sa révision est envisageable pour légaliser la restitution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *