Les Grecs anciens ont emprunté le système des «Chiffres Alphabétiques» à l’Afrique !

De nouvelles recherches confirment que les Grecs anciens ont emprunté le système mathématique connu sous le nom de Chiffres Alphabétiques à l’Afrique et qu’ils ne l’ont pas développé d’eux-mêmes comme l’histoire officielle nous l’a toujours fait croire.

Les Chiffres Alphabétiques Grecs ont seulement été vulgarisés par le mathématicien et physicien Archimède, le philosophe scientifique Aristote et le mathématicien Euclide, entre autres.

Une analyse en 2003 du professeur Stephen Chrisomalis, un anthropologue linguistique de l’Université McGill à Montréal, a clairement montré les similitudes frappantes entre les Chiffres Alphabétiques Grecs et les Chiffres Démotiques utilisés dans l’Egypte de la fin du 9e siècle avant notre ère jusqu’à environ 450 après notre ère.

Les deux systèmes utilisent également 9 signes dans chaque «base» afin que les unités individuelles soient comptées de 1 à 9, les dizaines comptées de 10 à 90 et ainsi de suite. Cependant, même si dans les deux systèmes le 0 paraîtrait manquant, les égyptiens utilisaient déjà le 0 connu sous le nom « Oroburos », en tant que symbole de l’éternité ou de l’Infini.

Aujourd’hui, l’archéologie linguistique propose qu’à la suite des invasions eurasiatiques en Afrique, une explosion dans les échanges entre la Grèce ancienne et les peuples de Kama (Afrique) après -600 avant notre ère aurait conduit les Grecs anciens à adopter ce système lorsque les marchands grecs virent pour la première fois ce système démotique utilisé en Afrique avant de l’adapter à leur paradigme. La suite nous la connaissons !

Affaire à suivre…

TellMeMore Tv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *