Urgent: Des migrants sénégalais jetés dans le désert Algérien par les autorités -

Urgent: Des migrants sénégalais jetés dans le désert Algérien par les autorités

Les autorités algériennes sont à nouveau accusées en ce qui concerne leur traitement des migrants issus des pays d’Afrique subsaharienne. Selon le site BBC News qui cite l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), les autorités algériennes auraient transporté des migrants de différentes nationalités dans le désert et les y auraient abandonnés.

« Ils ont pris toutes nos affaires – argent, téléphone portable…tout. Ils nous ont maltraités et ils nous ont déposés dans le désert du Sahara. Et puis, nous avons été obligés de marcher des dizaines de kilomètres pour atteindre Assamaka, la première ville frontalière. C’était comme marcher en enfer. Les femmes enceintes et les enfants mineurs marchaient difficilement tandis que le soleil du Sahara était vraiment brûlant. Nous n’avions rien à manger et nous avons appris qu’au moins deux personnes sont mortes dans les dunes » relate notamment un migrant malien cité par le même média.

Selon la même source, les autorités auraient ainsi abandonné à leur sort plusieurs dizaines de migrants subsahariens dans le désert, en leur enjoignant de rejoindre par leurs propres moyens la ville frontalière la plus proche. Plusieurs migrants auraient ainsi trouvé la mort dans le désert, affirme la même source, qui précise également que des trafiquants d’humains ont aussi abandonner de nombreux migrants de la même façon.

À noter que ce n’est pas la première fois que l’Algérie fait face à des accusations sur sa façon de traiter les migrants issus des pays d’Afrique subsaharienne, mais les autorités du pays se sont toujours défendus d’avoir manqué au respect des lois internationales dans ce domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *