RDC: les partisans pro-Tshisekedi célèbrent le départ du Président

es partisans du président Félix Tshisekedi en République démocratique du Congo ont célébré jeudi soir le vote du Parlement pour évincer la présidente pro-Kabila, Jeanine Mabunda. C’est le dernier round d’un conflit amer entre le président Félix Tshisekedi et les partisans de Joseph Kabila.

Au total, 484 législateurs sur 500 étaient présents. Quelque 281 ont voté pour, tandis que 200 ont voté contre.

“Nous sommes heureux parce que Jeannine Mabunda a été démis de ses fonctions à l’Assemblée nationale, nous sommes très heureux de sa destitution. Cet esprit de kabilisme est enfin en train de disparaître, nous n’avons besoin que de Félix Tshiskedi”, a déclaré José Ngalamulumbe, un partisan de Tshisekedi.

Sur le parquet, la décision d’évincer Jeanine Mabunda a suscité des réactions mitigées.

“Le départ de ce bureau est le départ de M. Kabila, c’est la fin du règne de Kabila”, a déclaré le législateur allié pro-Tshisekdi.

Pour Paulin Kashomba, un député pro-Kabila, “Tout ce que nous avons fait ici a une base fabriquée de tricherie. En fait, nous avons dû rejeter tout ce défilé que nous voyons ici et nous n’avons même pas eu à le faire. vote.”

Les partisans de Kabila au sein du parti Front commun du Congo accusent le président Tshisekedi d’avoir enfreint la constitution.

Auparavant, l’oratrice avait demandé à l’assemblée de rejeter la pétition à son encontre pour “ des raisons purement techniques et apolitiques ”.

Les racines de la crise remontent à la passation du pouvoir entre Kabila et Tshisekedi en janvier 2019.

Il s’agissait de la première transition politique pacifique de la RD Congo depuis son indépendance de la Belgique en 1960.

Mais Kabila, qui n’a encore que 49 ans après avoir gouverné pendant 18 ans, conserve un poids énorme grâce à ses alliés politiques et à des personnes nommées dans l’armée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *