RDC: la gestion de Joseph Kabila bientôt passée au crible?

En RDC, les nouvelles ne sont pas bonnes pour les anciens membres gouvernementaux de Joseph Kabila. L’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) a exigé un audit général sur la gestion du gouvernement sorti.

Détournement de fonds publics, enrichissements illicites et corruption sont entre autres les faits reprochés au régime Kabila. Selon l’ACAJ, il y aurait eu plusieurs cas de mauvaises gestions de derniers publics et dont les responsables sont des élus et promus pro-Kabila. « Il s’agit là d’actes de détournement de fonds publicVoilà pourquoi nous insistons pour qu’il y ait préalablement un audit et que des responsabilités soient établies pour des actes répréhensibles qui seraient commis par X et Y » a déclaré Maître Georges Kapiamba.

Selon ce dernier, des anciens ministres et autres cadres de l’ancienne équipe continuent de percevoir leurs émoluments, comme s’ils étaient encore en fonction et qu’ils viennent chacun de recevoir une nouvelle voiture, achetée par le même gouvernement.

Et pour siffler la fin de la recréation et sanctionner les faussaires, l’avocat appelle le président de la république à honorer sa promesse de campagne. « On peut lier l’acte à la promesse que le président Félix Antoine Tshisekedi a plusieurs fois réitérée. À savoir que son gouvernement se mettra à lutter contre tous les actes de corruption, de détournement et d’enrichissement illicite » conclu-t-il.

Sept mois après son élection, Félix Tshisekedi n’a toujours pas son gouvernement, ce qui maintient toujours en poste les anciens collaborateurs de Kabila dans plusieurs ministères clés du pays. Sorti de la présidence depuis quelques mois, Joseph Kabila continue de jouer carte sur table avec son successeur qui n’a autre choix que de composer avec lui.

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *