Côte d’ivoire : « les chars de la République sont des chars impolis », Guillaume Soro

L’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro s’est exprimé à la suite de la fête de l’indépendance du pays, le 7 août dernier. Il a, avec ironie, abordé la démonstration de force faite lors du défilé militaire en estimant qu’avec les armes de pointe achetées par le régime de Ouattara, il n’aurait plus besoins d’en acheter quand il serait aux affaires.

Guillaume Soro s’en prend à nouveau à son ancien allié Alassane Ouattara après la démonstration de force faite par l’armée ivoirienne lors du défilé militaire du 7 août dernier. Le président ivoirien a doté l’armée du pays d’équipements de pointe et en grande quantité.

Un acte que Soro et certains observateurs appellent un « surarmement » de la Côte d’Ivoire. Mais pour le président du Comité Politique ce n’est pas pour ça qu’il faut penser pouvoir faire peur aux politiques qui pensent à aller à la conquête du fauteuil présidentiel. « On compte sur quoi pour dire que 2020 est bouclé ? Sur les chars de la République ? Mais détrompez-vous, les chars de la République sont des chars impolis », a indiqué Soro.

« Les chars-là appartenaient à Houphouët. Houphouët est mort, les chars ne sont pas allés s’enterrer avec Houphouët. Après c’était pour Bédié les chars. Après c’était pour Guéï. Après c’était pour Gbagbo. C’est pour lui (Alassane Ouattara) aujourd’hui, on lui dit merci. Il n’a qu’à acheter beaucoup. Comme ça quand nous allons venir au pouvoir en 2020, on n’aura plus besoin d’investir dans l’armement parce qu’Alassane aura déjà acheté suffisamment », a poursuivi le député de Ferké.

Il continue ses propos en indiquant qu’il tenait à remercier le chef de l’Etat pour avoir investi autant dans les armes. « On n’est pas immortels, on n’est pas éternels non plus. Quand je regardais le défilé du 7 août 2019, j’ai dit il faut que je dise merci à Alassane d’avoir acheté tout cet armement pour moi. Quand on arrivera au pouvoir en 2020, on n’aura plus besoin d’investir dans l’armement. Parce qu’Alassane Ouattara aura suffisamment investi dans des chars et on lui dira merci pour ça », a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *