Kinshasa: le nombre incroyable de détenus relaxés -

Kinshasa: le nombre incroyable de détenus relaxés

Lors du Conseil des ministres de ce mardi 8 mai 2018, dirigé par le Premier ministre Bruno Tshibala, le gouvernement a fait état des mesures de décrispation politique.

Pour le ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Alexis Thambwe Mwamba, il y a eu d’abord libération de 1864 condamnés éligibles.

En outre, 9 arrêtés ministériels ont permis la libération de 717 condamnés, et 11 arrêtés ont conduit à la libération conditionnelle de 1438 détenus, « soit au total 4019 personnes élargies.

Mais dans ce lot, ni Eugène Diomi Ndongala, ni Jean-Claude Muyambo ne figure. Pourtant cités parmi les « cas emblématiques » dans l’accord de la Saint Sylvestre, devant bénéficier de la liberté.

Thambwe Mwamba rassure que les parquets et les différents services qui en sont auxiliaires, ainsi que l’administration pénitentiaire ont été instruits de communiquer, au ministère de la Justice, les noms des détenus susceptibles de pouvoir bénéficier de la libération conditionnelle ou de la loi d’amnistie.

Mais il souligne que les personnes condamnées pour les faits de violences sexuelles, corruption, concussion, assassinat, meurtre, atteinte à la sûreté de l’État, crimes de guerre, crimes contre l’humanité, crimes de génocide… ne sont pas éligibles dans le cadre de décrispation politique.


MCNTeam / mediacongo.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *