Il fait craquer son cou et provoque un AVC

Un Américain de 28 ans a eu une drôle de mésaventure. Alors que son cou était douloureux depuis quelques jours, il s’est étiré un peu trop fort et a entendu un craquement ; il venait de déchirer une artère vertébrale et se provoquer un AVC…

Josh Hader, un Américain de 28 ans vivant dans l’Oklahoma, se remet actuellement d’un accident vasculaire cérébral (AVC) survenu en mars dans des circonstances surprenantes. L’homme a en effet raconté au Washington Post la manière dont l’AVC s’est déclaré : en s’étirant le cou !

Ce père de deux enfants d’un et cinq ans était chez lui le 14 mars quand une douleur au cou s’est réveillée. Cela faisait déjà deux semaines que cette douleur aux cervicales le dérangeait. Pour se soulager, il a entrepris de se masser le cou et de s’étirer un peu ; c’est alors qu’il a entendu un craquement.

Quasi instantanément, il a commencé à se sentir mal. Ancien policier formé aux premiers secours, il a vérifié si son visage s’affaissait, l’un des signes d’un AVC. Mais ce n’était pas le cas, alors Josh Hader s’est dit qu’il s’était simplement coincé un nerf.

Dissection d’artère vertébrale
C’est en voulant aller chercher de la glace dans le réfrigérateur qu’il a réalisé que quelque chose n’allait vraiment pas. Il était incapable de marcher droit, mais se déportait sur la gauche en suivant un angle de 45° ! Il a alors appelé son beau-père pour qu’il vienne le chercher et le conduise à l’hôpital. Durant cette attente de quelques minutes, son état s’est détérioré rapidement.

Arrivé à l’hôpital une demi-heure plus tard, il ne pouvait plus marcher. Le scanner passé en urgence révèle qu’il n’y a pas de saignement dans le cerveau, mais qu’une dissection (déchirure) d’une artère vertébrale a provoqué un caillot de sang à l’origine de son AVC.

Josh Haden s’est vu administrer en urgence des anticoagulants, et a passé plusieurs jours en soins intensifs, avant d’aller dans un centre de rééducation.

2e cause d’AVC des jeunes adultes
Depuis, il se remet de l’AVC et peut à nouveau marcher. Cependant quelques symptômes persistent : des problèmes d’équilibre, du mal à contrôler son bras gauche, un manque de sensations dans le bras droit et la jambe.

Josh Haden s’en tire bien, ce type d’accident pouvant être mortel. Les dissections d’artères du cou sont la seconde cause d’AVC chez les adultes de moins de 45 ans. Il existe deux artères carotides et deux artères vertébrales, qui cheminent dans les vertèbres cervicales. C’est le plus souvent l’artère carotide interne qui est touchée, et ce qui est arrivé à Josh Haden, la dissection d’une artère vertébrale est plus rare.

Ces dissections d’artères vertébrales se manifestent d’abord par des douleurs à l’arrière du cou et des maux de tête à l’arrière du crâne. Un AVC survient dans la semaine qui suit l’apparition de ces symptômes, voire jusqu’à un mois après.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *