Haïti: deux gendarmes sénégalais dans le coma après l’accident d’un tank de l’ONU

La série noire des hommes en bleu a démarré en réalité le 7 février. Dans un quartier de la capitale Haïtienne, Canapévert, un véhicule de transport de troupe des nations unies a fait un accident qui a causé 4 casques bleus morts sur le champ et 9 blessés parmi lesquels deux gendarmes sénégalais qui sont actuellement dans le coma. L’information défraie la chronique en Haïti mais elle est étouffée au Sénégal.

 


Quatre morts et huit blessés dont deux gendarmes sénégalais, c’est le bilan de l’accident qui s’est produit dans la soirée du 9 février, sur la route de Canapé vert. Ce choc implique un char de guerre de la Mission des Nations-Unies pour l’appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH) et une camionnette assurant le trajet Centre-ville/Petion-Ville, au Port au Prince.

Selon nos confrères haïtiens, le char des agents onusiens immatriculé UN 24996, aurait percuté la camionnette accidentellement pour ensuite la renverser dans le ravin du bord de la route.

« Le porte-parole adj Gary Desrosiers confirme qu’un tank @MINUJUSTH  «a perdu le contrôle après avoir perdu des freins» et a heurté un véhicule sur la route de Canape Vert ce soir: 4 morts et 8 blessés, dont 1 officier de la @pnh_officiel et 2 policiers (gendarmes sénégalais qui assurent une mission de service de police, ndlr) de @ONU dans le coma. », a tweeté Jacqueines Charles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *