Côte d’Ivoire: le procès de Charles Blé Goudé reprend ce mercredi, il risque la prison à vie

Charles Blé Goudé, ex-leader du mouvement des “jeunes patriotes” en Côte d’ivoire sera jugé à partir de mercredi pour “actes de torture, homicides volontaires et viol”, ont annoncé mardi ses avocats, qui dénoncent une “violation flagrante” de ses droits.

Alors que la procédure n’est pas close devant la CPI, Charles Blé Goudé doit répondre devant la justice ivoirienne. L’homme est poursuivi pour crimes contre des populations civiles et de crime contre des populations de guerre ( homicides volontaires, de traitement inhumain, d’atteinte à l’intégrité physique, de viol, d’assassinat et attentat à la pudeur …), une autre affaire relative aux élections de 2010. Il encourt la prison à vie pour ces accusations. L’ancien ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo va être jugé en son absence, puisqu’il est en liberté conditionnelle aux Pays-Bas, a expliqué Me Ndry Claver, l’un de ses avocats.

Les avocats de l’ancien leader des jeunes, dénoncent une violation des droits de leur client qui selon eux ne sont pas respectés par la justice ivoirienne. “Cette audience est une violation flagrante de son droit élémentaire à un procès équitable, qui requiert la présence de l’accusé”. “Charles Blé Goudé n’est pas en fuite, il ne se soustrait pas à la justice ivoirienne. Il est à la CPI (Cour pénale internationale) par l’action des autorités ivoiriennes”, a expliqué Me Ndry Claver.

La défense de l’ex-leader du mouvement des “jeunes patriotes”, s’était retirée de l’affaire en pleine audience le 6 novembre dernier et ce mardi à la veille de l’ouverture du procès, elle a dénoncé des violations de procédure. Accusant la justice de violation il promet saisir la Cour Africaine des Droits de l’homme, nous rapporte BBC. Certains observateurs qui parlent de “harcèlement judiciaire” pensent que ces nouveaux déboires du patron de la “Galaxie Patriotique” sont liés à ses intentions d’être un acteur majeur dans le paysage politique ivoirien.

A noter que depuis le rapprochement entre l’ancien président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié, et Charles Blé Goudé, les deux personnalités se parlent régulièrement. Ainsi, Henri Konan Bédié a mis à disposition de la défense de Charles Blé Goudé les avocats de son parti.

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *