Conseil de sécurité de l’ONU : Marine Le Pen plaide pour le Sénégal

Marine Le Pen cherche-t-elle à s’éloigner d’Eric Zemmour à propos des Sénégalais ? En tous cas, la candidate du Rassemblement national, qui affrontera Emmanuel Macron au deuxième tour de la présidentielle française, dimanche prochain, a indirectement pris le contrepied de l’un de ses soutiens. Ce dernier affirmait fin mars que la plupart des délinquants étrangers en France sont des Sénégalais et qu’il les expulserait s’il est élu à l’Elysée.


«Si je suis élue Présidente, j’influerai pour qu’un siège de membre permanent au Conseil de sécurité des Nations unies soit attribué au Sénégal, pays sage et respecté de la grande Afrique», a promis pour sa part Marine Le Pen dans des propos repris par Wal fadjri dans son édition de ce mardi.

La candidate à la succession de Macron cherche-t-elle à travers cette plaidoirie à s’attirer la sympathie des Français d’origine sénégalaise et, surtout, l’électorat de Jean-Luc Mélenchon, qui a remporté la circonscription du Sénégal lors du premier tour de la présidentielle française ? Probablement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *