Comment Meghan et Harry ont fait tomber la reine Elizabeth II de sa chaise

Meghan et Harry ont annoncé le 8 janvier 2002, leur volonté de prendre du recul vis-à-vis de la famille royale britannique. Même si c’était une décision mûrement réfléchie, elle a été reçue par la reine Elizabeth II comme un coup de masure. En plus de vouloir quitter Londres et ses palais royaux, pour aller vivre en Amérique du Nord, Meghan Markle et Harry ont décidé de devenir financièrement indépendants, et ainsi se mettre en retrait de la famille royale britannique. Après l’annonce, c’est finalement le 1er avril que le Megxit prenait effet officiellement.

Selon le magazine Gala, la reine Elizabeth II avait été particulièrement choquée d’apprendre que son petit-fils le prince Harry a décidé de s’éloigner de sa famille, qui plus est pour partir vivre à des milliers de kilomètres de là, en Amérique du Nord. « La déclaration a été une réelle surprise pour la reine », a confié, dans le cadre d’un documentaire sur la reine Elizabeth II intitulé Our Queen : In Her Own Words, diffusé sur Channel 5, la spécialiste en royauté Ingrid Seward.

D’après elle, la reine Elizabeth II se doutait que quelque chose se tramait, mais ne s’attendait pas à un tel fracas. « Elle savait que tous les deux n’étaient pas heureux, et elle savait qu’ils étaient en discussion avec ses conseillers, mais elle n’avait aucune idée qu’ils allaient faire leur propre déclaration », a précisé la même source.

Après un bref séjour au Canada, Meghan Markle et Harry se sont installés à Los Angeles. Le couple profite d’une nouvelle vie , placée sous le signe de la liberté, avec leur fils Archie.

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *