Actes contre natures et menaces: le jeune garçon soutient avoir été violé à deux reprises par un tailleur

Le tailleur Fallou Guèye est poursuivi pour menace et acte contre nature sur un mineur. Il aurait menacé sa victime avec un couteau avant de la violer.

Ousmane Mbaye, agent de police en service à la brigade d’intervention polyvalente (BIP), a porté plainte contre le nommé Fallou Guèye pour menace et acte sexuel contre nature sur son neveu, P M T.

Etant l’oncle de la victime, il avait constaté les fréquentes absences du garçon à l’école. En plus de faire l’école buissonnière, il avait changé d’habitude en rentrant tard à la maison. Et malgré les menaces de son oncle et de sa mère, l’enfant gardait ses mauvaises habitudes.

Un changement comportemental qui avait surpris l’oncle si bien qu’il a fallu qu’il corrige le gamin. Au cours de cette correction, l’oncle a constaté que son neveu portait plusieurs habits. Interrogé sous la menace, il a avoué qu’un certain Fallou Guèye lui a proposé l’apprentissage du métier de tailleur.

Et chaque fois qu’il allait à l’atelier, le tailleur lui faisait des attouchements. Mieux, il aurait entretenu avec lui, à deux reprises, des rapports sexuels contre nature sous la menace d’un couteau. Confronté aux aveux du garçon, le mis en cause a nié les faits qui lui sont reprochés.

Selon lui, le gamin avait l’habitude de venir à son atelier pour y passer la journée. Et de raconter: «Quand il m’a dit un jour qu’il a séché ses cours, je l’ai réprimandé.

Le jour de Pâques, il est passé avec un tissu qu’il disait avoir reçu de sa tante pour que je lui couse un habit. Et un autre jour, je l’ai envoyé chez un ami qui tient une mercerie.

Depuis lors, je ne l’ai plus revu », a argué le tailleur face aux policiers du commissariat des Parcelles Assainies. Malgré sa ligne de défense, il a été déféré au parquet qui décidera de son sort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *