Une jeune fille de deux ans violée avant d’être égorgée

Affreux ! Abominable ! Atroce ! Les qualificatifs ne manquent pas pour qualifier le meurtre de la fillette de 2 ans Ndiaya Guèye tuée à Mbour. L’autopsie révèle qu’elle a été violée avant d’être égorgée.

« L’examen externe de la défunte fait état d’une plaie cervicale antérieure large, avec section complète de la trachée », d’après dans le rapport d’autopsie dévoilé par L’Observateur. Dans le détail,  il a été décelé la présence de signes de traumatisme ano-vulvaires qui serait compatibles à des actes de sévices sexuels.

L’autopsie conclut que la fillette est morte suite à un «poly-traumatisme grave. »

 

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *