Sénégal : Disparition mystérieuse d’un militaire en Casamance

Au Sénégal, un soldat de l’armée régulière, manque à l’appel depuis jeudi, rapportent des médias locaux. Toutefois, les recherches se poursuivent ce vendredi.

D’après ces organes de presse le site Leral, l’agent de la force publique en service au village Elinkine dans la région de Casamance (sud) s‘était rendu jeudi à l’embouchure du fleuve Casamance pour prendre un bain. Malheureusement, le soldat n’est jamais revenu de son bain. Et jusqu’ici, il manque à l’appel, en dépit des recherches effectuées hier « pendant plusieurs heures ».

En attendant sa confirmation par l’armée sénégalaise, cette disparition (si elle se confirme) intervient un mois après le décès dans la même localité d’Abdou Elinkine Diatta, secrétaire général du secrétaire général du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC).

Alors qu’il assistait à une cérémonie d’intronisation d’un roi traditionnel, Abdou Elinkine Diatta est tombé le 27 octobre dernier sous les balles d’hommes que les observateurs soupçonnaient appartenir à une de nombreuses factions rivales dont certaines sont opposées à la vision « pacifiste » du leader.

Au lendemain de cet assassinat, des analystes avaient redouté un frein au processus de paix dans la Casamance. « Je ne sais pas si la mort d’Abdou Elinkine Diatta va ralentir le processus de paix ou pas », s’interrogeait le journaliste Abdoulaye Sambou cité par BBC.

Depuis le début des années 1980, le MFDC (parti politique à sa création en 1947) est en conflit avec Dakar pour obtenir l’indépendance de la Casamance.

Mais suite à la mort en 2007 de son leader charismatique l’abbé Augustin Diamacoune Senghor, le mouvement indépendantiste fait face à de sérieuses luttes internes pour le leadership.

En raison de ces divisions, des incidents sporadiques avec l’armée et surtout des accrochages liés à la contrebande ou le banditisme sont souvent enregistrés, quitte à saper les accords des paix grâce auxquels la Casamance jouit d’une accalmie depuis 2004.


Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *