Rewmi intronise Idy chef de l’opposition

Les jeunes rewmistes sont d’avis que leur mentor Idrissa Seck demeure et reste le chef de l’opposition. Et, à les en croire, ce n’est pas un statut qu’il s’est emparé mais, disent-ils, c’est la Constitution qui le lui confère.

« Nous pensons que le statut de chef de l’opposition n’intéresse pas Idrissa Seck. Ce n’est pas une fixation en lui. C’est une disposition constitutionnelle adoptée par le peuple. Aujourd’hui, la seule station qui mérite que le président Idrissa Seck se batte, c’est celle présidentielle. Mais puisque la Constitution lui confère le statut du chef de l’opposition, il est de son ressort d’occuper cette posture pleinement parce que c’est une exigence républicaine. A la dernière élection présidentielle, il est arrivé deuxième avec 900 mille voix », a argumenté Mory Guèye, Secrétaire général national à la jeunesse de Rewmi, indiquant que logique pour logique, Idrissa Seck est le chef de l’opposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *