Plusieurs arnaqueurs nigérians arrêtés par le FBI aux Etats Unis et au Nigéria

Le Federal Bureau of Investigation (FBI) des Etats Unis, a déclaré jeudi avoir arrêté de nombreux Nigérians impliqués dans des actes frauduleux.

Nick Hanna, un avocat américain, a déclaré lors d’une conférence de presse que «les agents du FBI, ainsi que les autorités répressives fédérales et nationales, ont arrêté 14 accusés aux États-Unis, tous cités dans une affaire de fraude et de blanchiment d’argent ». Selon lui, «les personnes arrêtées aujourd’hui font partie des 80 qui ont été accusées dans un acte d’accusation fédéral devant un grand jury, selon lequel des millions de dollars auraient été enlevés à des victimes par le biais de diverses escroqueries et fraudes en ligne ».

«Nous pensons que c’est l’un des cas les plus importants du genre dans l’histoire des États-Unis. L’escroquerie de BEC est utilisée pour pirater des comptes de messagerie afin de convaincre des entreprises ou des particuliers de faire des paiements complètement fictifs ou qui auraient autrement dû être payés à des entreprises légitimes », explique Hanna. «Les actes d’accusation portaient sur des accusations très spécifiques contre ces suspects, dont beaucoup sont basés au Nigéria, en termes de vol d’argent aux victimes. L’acte d’accusation se concentre également sur les responsables de la mise en œuvre de ces stratagèmes de fraude, y compris les agents à Los Angeles », a conclu l’avocat, citant l’acte d’accusation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.