Nigeria : attaque djihadistes meurtrières -

Nigeria : attaque djihadistes meurtrières

Plus de 40 personnes ont été tuées dans l’attaque perpétrée par des hommes armés non identifiés à Madamai, dans le Nord-ouest du Nigeria. Une base militaire de la localité a aussi été attaquée par ces djihadistes présumés. L’annonce a été faite lundi par le responsable de sécurité de l’Etat de Kaduna.

L’armée aurait repoussé les assaillants qui en représailles, ont visé les localités de Jankasa, et de Kacecere, faisant 8 morts et six blessés.

L’armée nigériane a annoncé le même lundi, que des membres présumés du groupe Etat islamique en Afrique de l’Ouest ont dimanche son camp de Burkusuma, dans l’Etat de Sokoto, dans l’extrême Nord-ouest du pays.

Cette semaine, des sources militaires ont également alerté sur un mouvement de plus de 200 combattants appartenant à un autre groupe djihadiste présent dans le Nord-est et se dirigeant vers l’Etat de Kaduna.

Depuis des années, une âpre compétition pour les ressources naturelles oppose éleveurs transhumants et agriculteurs sédentaires dans le Centre et le Nord-Ouest du Nigeria, les seconds accusant les premiers de saccager leurs terres avec leur bétail.

Aggravées par le changement climatique et l’explosion démographique dans ce pays de 200 millions d’habitants, les violences sporadiques ont débouché sur une grave crise sécuritaire, entre attaques de bandits lourdement armés et représailles sans fin entre communautés.

Les gangs criminels, appelés localement « bandits » pillent les villages, volent le bétail et pratiquent des enlèvements contre rançons.

Cette année, ces gangs ont pris pour cible des écoles et des universités, enlevant plus de 1.400 élèves, selon l’UNICEF.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *