New York rend hommage Cheikh Anta Diop -

New York rend hommage Cheikh Anta Diop

Le Metropolitan Museum de New York rend hommage à l’érudit sénégalais Cheikh Anta Diop avec sa nouvelle exposition intitulée “L’origine africaine de la civilisation”.

Hommage au Pharaon du savoir

Pendant des siècles, les savants occidentaux se sont efforcés de dissocier le territoire de l’Egypte du continent africain. Aujourd’hui encore, l’Égypte et l’Afrique sont régulièrement séparées l’une de l’autre dans les départements de recherche des universités et des musées du monde entier.

Cheikh Anta dans l’histoire

En 1974, Cheikh Anta Diop a choqué et défié les historiens en affirmant l’influence des anciennes civilisations africaines dans son livre révolutionnaire “L’origine africaine de la civilisation : Mythe ou réalité”.

L’exposition juxtapose des œuvres égyptiennes anciennes à des chefs-d’œuvre d’Afrique occidentale et centrale, une première pour le MET. Parmi les associations notables, citons le fragment sculpté du visage d’une reine égyptienne, présenté aux côtés d’un masque en ivoire du Bénin datant du XVIe siècle.

 Créativité du continent

Selon le site web du MET, il y a “vingt et une paires d’œuvres provenant de différentes cultures et époques africaines, cette exposition offre une rare opportunité d’apprécier l’extraordinaire créativité du continent à travers cinq millénaires, révélant des parallèles et des contrastes inattendus. Bien qu’il n’y ait eu aucun contact entre leurs créateurs, les œuvres partagent des histoires profondes et méconnues”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *