Nayanka Bell condamnée lourdement

La chanteuse Nayanka Bell est actuellement inconsolable. Elle a en ce moment le sommeil trouble. Le verdict final du procès du litige foncier qui l’oppose il y a de nombreuses années avec le village d’Ano (département d’Agboville), vient de tomber. Un premier jugement avait été prononcé au tribunal d’Agboville où l’artiste a été condamnée à 3 ans d’emprisonnement ferme. Elle avait fait appel de ce verdict. Une seconde audition devait être située sur l’affaire le jeudi 2 mai dernier à la cour d’appel de la chambre civile au tribunal de première instance du Plateau. Les partis en conflit sont repartis chez eux sans que le Président de la cour d’appel trouve une solution.

C’est  une pilule très amère à avaler pour Nayanka Bell. Le Président de la cour d’appel a confirmé le premier verdict en condamnant la chanteuse à purger 3 ans d’emprisonnement ferme. En plus de cette condamnation, l’artiste doit verser comme dommages et intérêts aux ayant-droits de la plantation détruite par elle la somme de 160 millions de Francs CFA. Elle et son avocat, Maître Martin Koudou Dogo sont ainsi déboutés. Et aux grands désarrois de ses parents, amis et connaissances qui étaient présents au tribunal.

Pendant ce temps, la chanteuse est retournée chez elle en attendant qu’elle soit arrêtée et jetée en prison pour purger sa peine. Mais à cause de son statut d’artiste, les choses vont certainement attendre avant que la décision ne soit respectée. Votre site d’information préférée, First Magazine va revenir sur cette affaire dans les jours à venir.

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *