Nana Akufo-Addo propose l’interdiction du 3e mandat dans l’espace CEDEAO -

Nana Akufo-Addo propose l’interdiction du 3e mandat dans l’espace CEDEAO

En tournée sous-régionale, le président ghanéen et président en exercice de la CEDEAO a accordé une interview à Ashh FM, une radio basée à Kumasi. Interrogé sur la question du troisième mandat en Afrique, Nana Akufo-Addo a déclaré que la CEDEAO doit intégrer dans ses protocoles sur la bonne gouvernance, l’interdiction du troisième mandat dans ses pays membres.

Le premier sujet passé au peigne fin par le chef de l’Etat ghanéen, est l’intervention militaire qui a conduit à la chute du président Alpha Condé. « Ce que je peux dire, c’est qu’il y aura toujours des raisons pour une intervention militaire, mais la CEDEAO a convenu qu’à aucun moment, une intervention militaire n’est justifiée. Nous sommes opposés par principe aux interventions militaires », a déclaré Nana Akufo-Addo.

Sur la question des mandats présidentiels, Nana Akufo-Addo a déclaré que les troisièmes mandats sont un affront à la démocratie et sont à la base des coups d’Etats. « Je pense que les protocoles de la CEDEAO sur la bonne gouvernance devraient interdire les candidatures au troisième mandat dans n’importe quel pays. Je suis convaincu que c’est quelque chose que nous devons faire pour empêcher ce qui se passe ailleurs en Guinée »”, a-t-il martelé.

« Nous sommes opposés, par principe, à toute intervention de l’armée dans la vie politique d’un pays. Car, la population est capable de résoudre ses problèmes par les urnes », dit-il, comptant pouvoir faire la pression sur ses collègues pour l’intégration de l’interdiction du troisième mandat dans l’espace CEDEAO.

En moins d’un an, l’espace CEDEAO a connu trois coups d’Etat. Deux ont été enregistrés au Mali et un en Guinée. Les trois coups de force ont été menés par des militaires dirigés par le colonel Assimi Goita pour le cas du Mali et le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya pour le cas de la Guinée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *