Manchester City est désormais le club le plus cher du monde

Le club est valorisé à 4,8 milliards de dollars, soit 4,3 milliards d’euros, depuis l’entrée à son capital d’un fonds américain.

Le Real Madrid détrôné par Manchester City. Il ne s’agit pas du résultat de la finale de la Ligue des champions, mais de la valorisation des clubs européens.

Le City Football Group (CFG), contrôlé par le fonds Abu Dhabi United Group,«véhicule» des placements du Cheikh Mansour bin Zayed Al Nahyan, a vendu 10% des parts de Manchester City au fonds américain Silver Lake pour 500 millions de dollars, soit 450 millions d’euros.

Une vente record qui valorise le club anglais et ses clubs «filiales» en Australie, mais aussi en Chine et aux États-Unis, également contrôlés par FCG, à près de 4,5 milliards d’euros. Avec cette opération, le club champion d’Angleterre de la saison dernière, jusqu’ici 5ème au classement européen des valorisations, fait un grand bond en avant. Il dépasse non seulement son rival local, les «Reds» de Manchester United, mais aussi les deux Grands d’Espagne, Barcelone et le Real Madrid.

Une progression spectaculaire lorsque l’on se souvient qu’en 2008«City» se classait au milieu de la première division, avant que le fonds d’Abu Dhabi ne l’acquiert. Le placement est devenu assez rentable: la saison dernière les Blues ont enregistré leur cinquième année consécutive de profits, réalisant au passage un chiffre d’affaires de 687 millions de dollars.

En investissant massivement dans CFG, le fonds californien Silver lake rejoint ainsi des investisseurs chinois de China Media Capital qui avaient pris 13% du capital voici quatre ans pour 400 millions de dollars. À cette époque, cette opération valorisait le groupe à 3 milliards de dollars.

Vers une nouvelle étape

Si Manchester City, où évoluent Kevin De Bruyne, David Silva ou Sergio Aguero, est contrôlé par un investisseur du Moyen orient, son rival Manchester United est quant à lui détenu par un fonds américain. Celui-ci regroupe les intérêts de la famille Glazer, héritière du patriarche Malcom Glazer qui avait racheté le club en 2005.

Désormais, les «Reds» sont valorisés environ 2,8 milliards de dollars. Dans ce concert, le Paris Saint-Germain contrôlé par le Qatar est généralement placé, selon les classements, au onzième rang européen.

Les fonds privés tels que Silver Lake, généralement friands de retours rapides sur investissement sont plutôt rares dans le monde du football. En effet, les gains dépendent essentiellement des droits télé et des résultats sportifs, toujours aléatoires.

Egon Durban, directeur opérationnel de Silver Lake, a précisé que l’objectif était d’accompagner le développement de Manchester City et de l’aider à franchir une nouvelle étape dans l’univers en croissance ultra rapide des contenus sportifs et de divertissements.


Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *