Les passagers à bord de l’hélicoptère de Kobe Bryant sont responsables de l’accident, selon le représentant du pilote

Le représentant du défunt pilote qui pilotait l’hélicoptère qui a tué Kobe Bryant, Gianna Bryant, ainsi que 6 autres passagers, affirme que les personnes à bord étaient responsables de l’accident mortel.

Le pilote Ara George Zobayan, qui pilotait l’hélicoptère, est également décédé dans l’accident survenu en janvier 2020 mais son représentant a maintenant accusé les passagers de “négligence”.

 

Passagers à bord de Kobe Bryant

Le parent du pilote a répondu au procès de Vanessa Bryant contre Ara et la compagnie d’hélicoptères Island Express, en disant que les personnes à bord de l’hélicoptère étaient responsables de l’accident.

Passagers à bord de Kobe Bryant

Il a déclaré: “Toutes blessures ou dommages aux plaignants et / ou à leur défunt ont été directement causés en tout ou en partie par la négligence ou la faute des plaignants et / ou de leur défunt, y compris leur rencontre consciente et volontaire avec les risques encourus, et que cela la négligence a été un facteur substantiel en causant leurs prétendus dommages, pour lesquels ce défendeur répondant n’a aucune responsabilité. “

En raison du brouillard et de la mauvaise visibilité, le LAPD et d’autres organismes d’application de la loi ont immobilisé leur flotte le matin de l’accident.Le pilote a dû faire le tour de la zone de Griffith Park pendant 15 minutes avant d’être autorisé à se rendre à la Mamba Academy dans le nord.

Malheureusement, le pilote atteignait 184 mi / h dans un brouillard aveuglant lorsqu’il s’est écrasé dans une colline, tuant tout le monde à bord.

La déclaration du représentant du défunt pilote intervient après que Mme Bryant a déposé une plainte alléguant qu’Island Express Helicopters et Island Express Holding Corp, n’étaient autorisés à voler qu’en vertu des règles de vol à vue, et que les conditions le jour de l’accident n’étaient pas propices à un tel vol. .

La plainte, entendue par la Cour supérieure du comté de Los Angeles, affirme également que le pilote n’a pas «fait preuve de prudence ordinaire en pilotant l’avion en question» et qu’il a été «négligent».

De plus, il allègue que le pilote a été sanctionné en 2015 pour avoir enfreint les minimums des règles de vol à vue en volant dans un espace aérien à visibilité réduite.

Mme Bryant a également déposé une plainte contre le département du shérif du comté de Los Angeles, affirmant que les députés avaient partagé des photos non autorisées du site où son mari et sa fille sont morts dans un accident d’hélicoptère en janvier.

 

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *