Les femmes font maintenant bouillir des serviettes hygiéniques usagées et boivent de l’eau pour se défoncer

Le commandement de l’État de Gombe de la Nigeria Drug Law Enforcement Agency (NDLEA) a déclaré que les femmes de l’État avaient mis au point une nouvelle méthode pour se défoncer.

Lors d’un exercice de sensibilisation dans l’État, le commandant en charge du commandement de l’agence Funakaye, Muhammad Alkali, a déclaré que la toxicomanie chez les femmes de Gombe est passée de la toxicomanie normale à la drogue à l’ébullition des serviettes hygiéniques usagées filtrant et buvant. l’eau pour planer.

S’exprimant au palais de l’émir de Funakaye où s’est déroulé l’exercice de sensibilisation, a déclaré Alkali

«Nous avons remarqué que la plupart des femmes toxicomanes ont imaginé des moyens de se défoncer sans consommer de substances constitutionnelles ou connues. Ils font maintenant bouillir des serviettes hygiéniques usées mélangées à d’autres substances, principalement des déchets, filtrent l’eau avant de la boire.

« Vous voyez que c’est très mauvais pour les humains, notre société a vraiment besoin de l’aide de tous dans ce combat car la NDLEA ne peut pas le faire seule ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.