Guinée-Bissau : réception de la tisane anti-Covid made in Madagascar

La Guinée-Bissau a réceptionné samedi des cartons d’une potion promue par le président de Madagascar comme un remède au Covid-19 et vouée selon les responsables des deux pays à être distribuée en Afrique de l’Ouest, ont constaté les correspondants de l’AFP.

Le président de Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embalo, récemment reconnu par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) après s‘être auto-proclamé, s’est déplacé en personne à l’aéroport Osvaldo Vieira de Bissau pour accueillir l’Airbus en provenance d’Antananarivo transportant la cargaison, présentée comme un don de Madagascar.

La Guinée-Bissau et la Guinée-Equatoriale, qui l’a précédée jeudi soir, sont les deux premiers pays à avoir officiellement pris livraison de Covid-Organics.

Mais, dans ce qui ressemble à un exercice diplomatique aux visées à établir, les cartons acheminés samedi en Guinée-Bissau sont destinés non seulement à ce dernier pays, mais aussi aux 14 autres membres de la Cédéao, a dit aux journalistes le chef de cabinet de M. Embalo, Califa Soares Cassama, malgré le scepticisme entourant la potion.

Le président malgache Andry Rajoelina remerciait vendredi sur les réseaux sociaux M. Embalo d’assumer la distribution en Afrique de l’Ouest.

Aucune précision n’a été fournie quant à la manière dont la Guinée-Bissau, avec ses moyens, allait mener à bien cette distribution, a fortiori dans le contexte compliqué du Covid-19.

Le président malgache vante les vertus curatives et préventives de ce breuvage à base d’artemisia, une plante à l’efficacité prouvée dans les multithérapies contre le paludisme, et d’autres herbes qui poussent à Madagascar.

Il répétait vendredi que les patients traités au Covid-Organics avaient été totalement guéris au bout de dix jours. Il exprimait aussi sa volonté de venir en aide à toute l’Afrique.

L’efficacité du Covid-Organics contre le Covid-19 n’a pourtant fait l’objet d’aucune étude scientifique publiée. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) souligne qu’en ce qui la concerne la décoction n’a pas été testée quant à son efficacité et son innocuité.

La Guinée-Buissau, pays pauvre et chroniquement instable d’1,8 million d’habitants, a déclaré officiellement plus de 200 cas de contamination, parmi lesquels le Premier ministre Nuno Gomes Nabiam et quatre autres membres du gouvernement. Elle a fait état d’un décès du Covid-19.

M. Embalo, qui avait dépêché son ministre de la Défense Sandji Fati à Madagascar pour l’opération, a dit son intention de faire tester le breuvage par des membres éminents du gouvernement, dont le Premier ministre.

Le ministre de la Santé de Guinée-Equatoriale, Salomon Nguema Owono, a dit pour sa part à la télévision d’Etat que le Covid-Organics serait distribuée sous sa forme préventive aux personnes saines et sous sa forme curative, à titre expérimental pendant 14 jours, aux patients hospitalisés. Au Congo, le président congolais Denis Sassou Nguesso a décidé aussi de se tourner vers la tisane de la Grande Île pour endiguer la propagation du nouveau coronavirus dans le pays.

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *