Gabon : Les dessous de la rencontre Paul Kagame et Ali Bongo

Le président Paul Kagame a rendu lundi une visite à son homologue gabonais, le président Ali Bongo Ondimba, avec qui ils se sont entretenus au Palais de la Rénovation, à Libreville.

Au cours de sa visite, le président Kagame a déclaré qu’il était heureux d’être au Gabon. Cette visite faisait partie des efforts visant à renforcer les relations bilatérales entre les deux pays. Le président a déclaré qu’une partie de sa visite dans ce pays d’Afrique centrale avait pour but de s’enquérir de l’état de santé de son homologue malade. «Je suis heureux que son état de santé se soit considérablement amélioré, ce qui lui a permis de reprendre ses responsabilités. À la manière africaine, nous rendons visite à des amis quand il fait beau et quand ce n’est pas si bon », a déclaré Kagame. Le président rwandais a félicité son hôte pour la promotion des intérêts africains.

 «Le Gabon a été au centre des intérêts, de la vision et de la stratégie de l’Afrique pour réaliser cette vision. Le président Bongo a été très actif en collaborant avec d’autres dirigeants de notre continent pour veiller à ce que nous élevions notre niveau de développement », a déclaré Kagame.

Il  a également parlé de l’accord sur la zone de libre-échange continentale (AfCFTA) entré en vigueur au début de ce mois, indiquant que des progrès significatifs avaient été accomplis depuis sa création. «Nous avons atteint le nombre de pays à ratifier pour que l’accord prenne effet. Même les autres qui n’ont pas ratifié, ce n’est pas parce qu’ils ne sont pas intéressés ou ne voient pas la nécessité. C’est simplement parce qu’ils ont des difficultés juridiques ou techniques qu’ils doivent surmonter avant de participer», a-t-il noté. Au sujet des conflits sur le continent, Kagame a souligné la nécessité pour l’Afrique de travailler ensemble et de coopérer, soulignant qu’il n’y avait pas d’autres moyens de traiter les problèmes existants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *