Dialogue ?

Peut-être que si, peut être que non. Peut-être qu’ils parviendront à s’entendre ou s’entredéchirer. Ce matin, la classe politique fera face au ministre de l’Intérieur pour définir les termes de référence du dialogue national.

Mais pour se dire quoi au juste ? Il y a moins de trois mois, un président a été élu, dès le premier tour, loin derrière ses adversaires. Ce même si son opposition lui dénie cette victoire qu’elle juge usurpée.

Comme un grand et se prévalant de la confiance de son peuple qui l’a élu avec une confortable majorité, il a décidé de réviser une Constitution fruit d’un référendum.

Ceci sans demander l’avis de personne. Si, si, il a fait appel à ses souteneurs pour leur parler de son désir de se débarrasser de sonPremier ministre, tellement celui-ci lui coûte cher sans compter son inefficacité.

En plus de cette tare, ses atermoiements sont congénitaux. Et pourtant, paradoxalement, le même Chef a tenu à saluer l’extraordinaire travail abattu par son PM!

Ses désirs étant des ordres, sa majorité mécanique a voté la loi supprimant le poste de Premier ministre.

Un enterrement de première classe. Et depuis, le malheureux ancien Pm s’est fait discret. Il parait même qu’il a déménagé du petit palais.

Malgré les cris d’orfraie de son opposition, le Chef s’est bouché les oreilles. Un acte pour le moins inélégant surtout que «Bour» concentre tous les pouvoirs entre ses mains avec comme première conseillère, celle qui est de fait la première vice-présidente, sa gracieuse et très «Mokk Pocc » épouse.

C’est elle qui propose à son époux, qui nomme et dégomme. La confidence est d’anciens ministres du Chef. Après donc tous ces actes posés, on aimerait bien savoir sur quoi portera ce dialogue national.

Quelle portée il aura pour le peuple désabusé et qui tire le diable par la queue, la plupart de nos compatriotes n’ayant même pas la chance devoir l’Etre surnaturel pour lui tirer la traine.

Bon, ne jouons pas aux cassandres, peut -être qu’au terme de ce dialogue national, on y verra plus clair. Mais si c’est pour trouver des portes de sortie pour Khaf et Rimka, il nous aura bien eus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *