Coronavirus: Voici pourquoi l’Afrique a moins de cas et de décès

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a expliqué pourquoi l’Afrique a été en mesure de gérer COVID-19 contre toute attente.

L’organisme a déclaré que le continent avait jusqu’à présent fait face à plusieurs maladies et s’était bien comporté.

Depuis le déclenchement de la pandémie, il y a eu des discussions sur la manière dont l’Afrique a pu contenir relativement le coronavirus.

Les analystes ont cité des équipements médicaux et des établissements de santé inadéquats et les ont comparés à d’autres continents qui se vantent de meilleurs systèmes.

Lors d’une réunion d’information en ligne lundi, le Directeur général de l’OMS, Tedros Ghebreyesus, a salué l’Afrique pour n’avoir que 1,5% des cas signalés dans le monde et moins de 0,1% des décès.

Il a déclaré: «L’Afrique est la région la moins affectée au monde en termes de nombre de cas de COVID-19 et de décès signalés à l’OMS.»

Le DG a déclaré que le continent a été “épargné par l’ampleur des épidémies que nous avons vues dans d’autres régions”.

Ghebreyesus a noté que les pays africains «ont acquis beaucoup d’expérience dans la lutte contre les maladies infectieuses comme la polio, la rougeole, le virus Ebola, la fièvre jaune, la grippe et bien d’autres».

Il a en outre salué la réponse rapide de l’Union africaine (ONU), dirigée par le président sud-africain, Cyril Ramaphosa.

L’OMS a déclaré que la mise en place rapide d’une coalition de dirigeants était “essentielle pour accélérer rapidement les efforts de préparation au COVID-19 et émettre des mesures de contrôle complètes”.

L’organisme a suspendu les essais cliniques d’hydroxychloroquine comme traitement potentiel du coronavirus.

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *