Cedeao: Les Chefs d’Etat pressent le pas pour la Monnaie unique

 La conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement  de  la Cedeao a pris acte des rapports des réunions de la Task Force présidentielle, pour le programme de la monnaie unique de la communauté dont les conclusions et recommandations marquent des avancées importantes vers l’objectif de doter la région d’une union monétaire.

La conférence a félicité les Chefs d’Etat membres de la Task Force pour les progrès réalisés dans la mise en œuvre des activités de la feuille de route de la monnaie unique de la Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), et pour les résultats atteints, selon le communiqué final publié hier et  sanctionnant  les travaux de la 53e session ordinaire tenue à Lomé au Togo. Au titre du régime de change, selon le communiqué, la Conférence a instruit le Président de la Commission de la communauté d’organiser des concertations et des réunions avec le Groupe de travail, composé de la BCEAO, de la Central Bank of Nigeria et de l’AMAO, afin de lui soumettre des propositions, avant la fin de l’année 2018. « L’harmonisation du cadre de la politique monétaire et le modèle de la future banque centrale seront également examinés. A cette occasion, elle a également instruit la Commission de la CEDEAO, en collaboration avec l’AMAO et les Banques centrales de la Communauté, à lui soumettre, lors de sa prochaine session, des propositions de nom de la future monnaie commune », souligne le communiqué. A cette occasion, les Chefs d’Etat ont instruit la Commission à prendre toutes les dispositions pour l’implication effective de l’ensemble des Gouverneurs des Banques centrales dans le processus de création de la monnaie unique de la CEDEAO. Ainsi, cette  dernière  a également pris acte de la feuille de route révisée pour le programme de la monnaie unique, ainsi que la création d’un Fonds spécial pour couvrir son besoin de financement. A cet égard, elle a demandé aux institutions comme la Central Bank of Nigeria (CBN), la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et la Bank of Ghana de prendre les mesures nécessaires pour le paiement de leur quote-part. Sur ce, la conférence a pris note des conclusions de l’étude sur « la Monnaie unique » de la réaliser par la Commission économique pour l’Afrique (CEA) qui précise les conditions optimales de sa création. Concernant la convergence macroéconomique pour l’année 2017, les Chefs d’Etat ont  pris acte des progrès accomplis par les pays au niveau de l’ensemble des critères, particulièrement au niveau du critère clé du déficit budgétaire par rapport à l’année 2016. De ce fait, note le  communiqué, la conférence a exhorté les Etats membres à poursuivre la mise en œuvre de politiques économiques vertueuses afin de respecter les critères de convergence.

 Zachari BADJI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *