Assassinat de Lumumba: le Premier ministre belge renouvelle les « excuses » de son pays

Le Premier ministre belge Alexander De Croo a renouvelé lundi les « excuses » de la Belgique pour la responsabilité de certains dirigeants et fonctionnaires de l’ex-puissance coloniale dans l’assassinat du héros congolais de l’indépendance Patrice Lumumba, au Katanga en 1961.
 
« Cette responsabilité morale du gouvernement belge, nous l’avons reconnue et je la répète à nouveau en ce jour officiel d’adieu de la Belgique à Patrice Emery Lumumba. Je souhaiterais ici, en présence de sa famille, présenter à mon tour les excuses du gouvernement belge pour la manière dont il a pesé sur la décision de mettre fin aux jours du premier Premier ministre du pays », a affirmé M. De Croo à l’occasion de la restitution à ses proches d’une dent de Patrice Lumumba.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.