Sida au Sénégal: Les prostituées et les homosexuels sont les plus touchés

Le Sida connait une baisse considérable au Sénégal selon le dernier rapport du conseil national de lutte contre le Sida (CNLS). De 4 428 en 2005, le nombre d’infections est passé à 1 427 en 2019, soit une baisse de 67,7%.

Selon ce rapport  les plus touchés sont « les professionnelles du sexe, les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, usagers de drogue injectables ». Il renseigne également que « le taux d’infection des individus âgés de 25 ans et plus est de 22,5% » et est de « 14,4% chez les personnes âgées de 15 à 24 ans ».

« La prévalence du VIH/Sida chez les femmes professionnelles du sexe connait également une baisse régulière, passant de 18,5% en 2010 à 6,6% en 2015, puis à 5,8% en 2019 » indique le rapport du CNLS.

Et selon toujours le document « la prévalence du VIH/Sida chez les hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes est passée de 17,8% en 2014 à 27,6% en 2017. »

Dans la répartition géographique de cette pandémie le sud du pays se taille la part du lion. « Kolda et Ziguinchor (1,5%) sont suivies de Kaffrine (0,9%), Tambacounda (0,8%), Kédougou (0,6%), et présentent des prévalences au-dessus de la moyenne nationale » révèle le rapport.

Au Sénégal, 0,5% des femmes et 0,4 % des hommes de 15-49 ans sont positifs au VIH/Sida. Le pourcentage de femmes et d’hommes séropositifs augmente avec l’âge, selon le rapport.

 

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *