Real Madrid : les confidences de Mariano Diaz sur son transfert et le choix du numéro 7

Interrogé par la Cadena Cope, le transfuge de l’Olympique Lyonnais Mariano Diaz a dévoilé les coulisses de son retour au Real Madrid tout en justifiant son choix d’opter pour le mythique numéro 7 sur son maillot.

Mariano Diaz se sent de taille à porter le 7 au Real. Il n’aura pas quitté le Real Madrid bien longtemps. Parti à Lyon à l’été 2017, l’attaquant de 25 ans a convaincu la Maison Blanche de le rapatrier fin août. Sur le départ dans le Rhône, l’Hispano-Dominicain a d’abord pris la direction du FC Séville, avant que les Merengue n’entrent dans la danse et exercent leur droit de préemption moyennant 33 millions d’euros (+ 3 M€ de bonus). Entre Séville et le Real, le choix a été vite fait pour Mariano.

Mariano ne s’attendait pas à l’appel de Lopetegui,

«Le FC Séville s’est intéressé à moi, ce que j’apprécie beaucoup, et le Real Madrid est apparu ensuite. C’est le club de mes rêves, et j’y suis désormais. Ils savent que mon équipe de cœur est le Real Madrid, je pense qu’ils comprendront», s’est justifié l’avant-centre sur les ondes de la Cadena Cope. «Tout a été très rapide, comme vous le savez. J’étais très excité quand le Real Madrid m’a appelé pour revenir. C’était ce que je voulais, j’ai reçu un appel de Julen (Lopetegui), je suis très heureux et me voici. Je n’avais pas son numéro, je ne savais pas qui c’était. Je ne m’attendais pas à son appel. Il m’a dit qu’il serait ravi de me revoir, je lui ai dit que c’était pareil pour moi et il m’a tout expliqué.»

De retour en tant que doublure de Karim Benzema, Mariano sait qu’il aura énormément de mal à bousculer la hiérarchie. Cela n’a pas empêché la recrue de faire preuve d’audace au moment de choisir le numéro de son maillot. L’ex-Gone a en effet opté pour le 7, fraîchement libéré par la légende Cristiano Ronaldo ! Malgré le poids du passé qui entoure ce numéro mythique, le buteur assure ne pas ressentir de pression particulière.

«Asensio ne m’a rien demandé»

«Beaucoup de gens m’en ont parlé, parfois de manière négative : que ça mettait beaucoup de pression, que je ne devrais pas le prendre… Je n’y pense pas. (…) Ce maillot était libre et c’est un chiffre que j’aime bien. C’est un défi personnel et je suis heureux de porter le même maillot que de nombreuses stars comme Amancio, Juanito, Butragueno et Raul» … et Cristiano Ronaldo, que Mariano a zappé dans un premier temps avant évidemment d’ajouter à sa liste après une relance du journaliste. Alors que des rumeurs affirmaient que l’étoile montante du Real, Marco Asensio, convoitait également cette tunique, l’attaquant en a profité pour calmer le jeu.

«Il ne m’a rien dit quand je lui ai parlé. (…) Nous avons beaucoup d’affinités, c’est un grand ami. Et s’il me demandait le 7 ? Bah… je n’en sais rien», a souri Mariano. Performant à l’entraînement, le nouveau 7 merengue pourrait être récompensé en disputant ses premières minutes depuis son retour, samedi (20h45) en Liga contre l’Athletic Bilbao.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *