RDC : c’est officiel, l’opposition opte pour un « candidat unique » à la présidentielle

 

Réunis pendant deux jours en Afrique du sud, les principaux leaders de l’opposition congolaise ont décidé, dans une déclaration rendue publique jeudi, de s’engager à présenter un candidat unique pour la présidentielle du 23 décembre prochain.

Ils étaient sept ténors de l’opposition de la RDC qui ont fait une déclaration commune, afin de désigner en leur sein, un “candidat commun” d’ici le 15 novembre prochain, selon le communiqué signé en Afrique du Sud. Les opposants Vital Kamerhe, Martin Fayulu, Freddy Matungulu et l’ex-premier ministre Adolphe Muzito ont signé la déclaration. Les trois autres, Félix Tshisekedi, candidat président désigné par l’UDPS, le parti historique de l’opposition, Moise Katumbi et Jean-Pierre Bemba, n’étaient pas présents en Afrique du sud mais ont envoyé des délégués.

Les candidatures de ces trois personnalités qui ont toutes brigué la magistrature suprême, n’avaient pas été retenues pour la présidentielle de décembre. Dans leur déclaration commune, les sept leaders de l’opposition rejettent l’idée de boycotter les prochains scrutins, mais ils mettent en garde contre “toute parodie d’élections”. Qui sera le prochain candidat de l’opposition, celui qui aura assez de poids pour faire trembler et évincer l’actuel parti au pouvoir ? Une question qui taraude l’esprit de tous les congolais et autres observateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *