Polémique : Adama Gaye révèle que Sidy Lamine et Bamba Ndiaye auraient été reçus par Macky à 2h du mat!

koumpeu.com–Le journaliste et politologue Adama Gaye a fait de fortes révélations sur les bisbilles entre Sidi Lamine, Bamba Ndiaye et Idrissa Seck sur sa page Facebook. Voici in extenso le contenu du message : 

« Religion: Les audiences païennes de Macky…

Le Presidaanou* Macky Sall, flairant sa déroute, était encore dans ses trucs. Sa peur-panique le pousse à recevoir n’importe qui : ce soir c’était le tour de 2 des critiques les plus acerbes de Idrissa Seck, au prétexte qu’ils l’ont mitraillé après sa récente sortie sur l’Islam -Baqqa ou Makka, pour prier !
Si c’est vrai, je me retire de la liste de ceux qui ont pris position contre Idy sur la religion. Je lui apporte un soutien en face de ce qui pourrait être une cabale monnayée par un régime aux abois en faveur des personnes concernées. Je refuse qu’un débat portant sur la religion finisse par tomber dans des positionnements politiciens -et dans un projet électoraliste abject.
En le faisant, Macky Sall ne fait guère mieux que celui que brocardent ses tireurs d’élites et autres mercenaires de saison.
A Idy, un conseil amical: évitons de trop introduire la religion dans le débat public au risque de la politiser et de mettre mal à l’aise les Sénégalais plus œcuméniques qu’on peut le croire.
Macky, lui, s’accrocherait à une lame chaude pour sauver sa peau, d’où sa propension politicienne en un jour de ramadan. Ou qu’il en soit réduit à miser ses derniers espoirs sur des exploits de nos footballeurs au mondial du mois prochain. C’est sa carte ultime puisque les manœuvres pour soudoyer ou diviser les étudiants ont, elles, échouées !

Quoiqu’il en soit, je refuse, de près ou de loin, d’être aligné avec des comploteurs qui, au surplus, agissent en se servant de nos deniers, qu’ils soient Imams, President ou plumitifs…

Cela ne sauvera pas le soldat Mickey englouti dans les sables mouvants de ses propres turpitudes. Jusqu’au cou. Il gigote. Sachant la fin imminente, atroce, il tente le tout pour le tout, notamment en recevant, en cachette, Bamba Ndiaye et Sidy Lamine Niass (lequel a un mérite pour avoir lancé un groupe de presse de debats). Les deux larrons, me rapporte-t-on, seraient en Ndogou au Palais. Manœuvres alors que le corps de Fallou Sene n’a pas refroidi…
*Presidaanou néologisme wolof pour un président en chute. »

Adama Gaye

luxew

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *