Égypte: une actrice risque cinq ans de prison pour avoir porté une robe transparente

 

L’actrice égyptienne Rania Youssef est apparue sur le tapis rouge du Festival international du film du Caire en robe dont le tissu transparent a semblé inacceptable pour le public. Résultat: la vedette est menacée de cinq ans de prison.

L’actrice et mannequin égyptienne Rania Youssef, 44 ans, qui s’est rendue à la cérémonie de clôture du Festival international du film du Caire le 29 novembre en robe à moitié-transparente, comparaîtra devant la justice pour conduite immorale et outrage aux bonnes mœurs, selon un responsable judiciaire.

La robe en organza transparent qui soulignait la silhouette et découvrait complètement les jambes de Rania Youssef, a semblé inacceptable pour le public. Un avocat égyptien Amrou Abdessalam a déposé une plainte devant un tribunal du Caire, accusant l’actrice « d’incitation à la débauche ».

Selon un responsable judiciaire, ce délit est passible de cinq ans d’emprisonnement. L’affaire sera examinée le 12 janvier prochain.

L’actrice contrainte de s’excuser

Le syndicat des artistes égyptiens a dénoncé dans un communiqué, sans citer de nom, « l’apparence de certaines invitées du festival qui n’est guère conforme aux traditions de la société… ». Assurant qu’il « croit en la liberté personnelle des artistes », le syndicat a appelé ces derniers à « prendre en compte leurs responsabilités envers un public qui respecte leur art ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *