Dmitri Rybolovlev, milliardaire russe et propriétaire de l’AS Monaco placé en garde à vue

Ce mardi matin, quelques heures avant le match de Ligue des champions opposant son club au FC Bruges, le président de l’AS Monaco, Dmitri Rybolovlev, a été placé en garde à vue dans le cadre d’une information judiciaire ouverte par le parquet général de Monaco pour des faits de « corruption », « trafic d’influence » et complicité de délits, révèle Le Monde.

Avant son placement en garde à vue demandé par un juge monégasque, le milliardaire russe a fait l’objet d’une perquisition, dans la matinée, à son spectaculaire domicile, La Belle Epoque. Le président de l’AS Monaco est au cœur d’une enquête, ouverte il y a un an par le parquet général de Monaco, pour des faits de « corruption », « trafic d’influence actif et passif » et complicité de ces délits​.

Des personnalités monégasques au cœur de l’enquête

La justice monégasque enquête sur un possible réseau occulte œuvrant en faveur du milliardaire Dmitri Rybolovlev. Opposé à Yves Bouvier, un marchand d’art suisse, dans une affaire d’escroquerie, le milliardaire russe aurait bénéficié d’un traitement de faveur de la part de la justice monégasque.

Plusieurs personnalités de haut rang de la principauté sont également susceptibles d’être impliqués dans ce scandale, comme les patrons de la police judiciaire locale ou encore le ministre de la justice de la Principauté. Ce dernier, Philippe Narmino avait été placé en garde à vue, en septembre 2017, puis forcé de démissionner.

Le nom de Dmitri Rybolovlev est mentionné dans les révélations des Football Leaks faites par le consortium de médias EIC, dont Mediapart en France. D’après une enquête menée par le site, M.Rybolovlev aurait subventionné l’AS Monaco en violation des règles de l’UEFA sur le fair-play financier (FPF). L’AS Monaco a démenti lundi ces informations, rappelant qu’il avait changé sa politique et opté pour la stratégie de vente de joueurs après avoir été condamné à une amende pour le non-respect du FPF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *