Cinq choses qui arrivent à votre cerveau quand vous écrivez rarement

Koumpeu.com–Le monde court vers un grand danger avec l’évolution de la technologie. Plusieurs puissances mondiales réfléchissent sur la façon appropriée de remplacer l’écriture à la main par l’écriture électronique. Bientôt l’homme n’aura qu’à penser et la machine exécutera cette pensée.

Selon des chercheurs européens, renoncer à l’écriture manuelle aura dans le futur, de graves répercussions sur le cerveau, l’œil et la capacité de l’homme à réfléchir.

1-La motricité et la coordination

La motricité est l’ensemble de fonctions corporelles assurées par le système locomoteur et le système nerveux permettant les mouvements et les déplacements.

Selon les scientifiques, la motricité et la coordination se détériorent et on lit moins bien quand on arrête d’écrire.

De ce fait cet exercice affecte l’ensemble des mouvements liés à ces fonctions du corps.

2-L’œil

L’œil est le premier organe à transmettre l’information au cerveau pour traitement. Alors moins on écrit, on a de fortes chances d’être moins habiles. L’écriture joue un rôle très important sur les fonctions cognitives de l’homme.

3-La capacité de compréhension

Selon l’analyse des chercheurs, la compréhension d’un texte écrit sera beaucoup plus compliquée pour ceux qui n’écrivent que très peu ou pas du tout à la main. Même si avec l’avancée de la technologie, les conséquences sont minimes, les chercheurs affirment qu’un homme qui s’adonne peu à l’écriture va manquer un entraînement cérébral supplémentaire.

4-Les fautes d’orthographe et de grammaire*

On observe généralement les fautes d’orthographes et de grammaire chez les personnes qui lisent et écrivent rarement.

Les chercheurs révèlent qu’à l’avenir, l’écriture d’un individu instruit, qui peut encore transmettre une information sans ordinateur, sera non seulement quasiment illisible, mais comportera en plus de nombreuses erreurs d’orthographe et grammaticales.

5-L’apprentissage et la mémoire

De nombreuses études indiquent qu’on se souvient mieux d’un texte écrit à la main. Mais avec l’avènement d’un monde sans écriture manuelle, tout ceci va disparaître.

Les chercheurs garantissent la viabilité d’un meilleur apprentissage par des stimulations modérées et régulières, plutôt que par une stimulation exceptionnelle et intense.

 

koumpeu.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *