Angola: expulsés par Luanda, 51 000 Congolais regagnent la RDC

Refoulés de l’Angola, dans le cadre d’une opération d’expulsion des étrangers illégaux, environ 51 mille Congolais sont rentrés en RDC en quelques jours. Une information reçue auprès d’officiels congolais et rapportée par Anadolu.

Selon les informations recueillies auprès du gouverneur de la province du Kasaï (centre de la RDC) où ils ont été accueillis, Marc Manianga, une bonne partie de ces rapatriés ont volontairement fui l’Angola et seulement quelques-uns ont été expulsés dans le cadre de cette opération. Une quarantaine de ressortissants congolais sont morts depuis le début du mois en marge de cette opération, a ajouté la même source. Joint par l’agence Anadolu, le représentant des Congolais dans la province angolaise de Lunda Norte, René Tshibangu a confirmé que 34 personnes ont trouvé la mort dans un accident de la route alors qu’ils étaient à bord d’un car de police.

Une source de la direction congolaise des migrations a indiqué que 13 928 Congolais en provenance de la province angolaise de Lunda Norte ont franchi, mardi, le poste frontalier de Kamako dans le Kasai. Sur ces 13 928 ressortissants, seulement 182 ont été refoulés par les autorités angolaises, a précisé la même source qui a préféré garder l’anonymat. Le chef de la police de Lunda Norte, Antonio Bernado, avait de son côté, annoncé dans une déclaration relayée par la télévision d’Etat angolaise que 180.802 citoyens congolais ont « librement quitté l’Angola ». Aucune réaction officielle n’a encore été faite par les autorités congolaises à propos de ces retours massifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *