Afrique du Sud: une loi pour autoriser la femme à épouser plusieurs hommes

La polygamie étant considérée comme légale dans certains pays, une nouvelle loi sud-africaine sur le mariage pourrait dans un proche avenir permettre aux femmes d’épouser plus d’un mari.

Les mariages hindous, juifs, musulmans et rastafariens n’étaient pas reconnus par la loi sud-africaine et, en revanche, la législation sur le mariage était réputée ne pas promouvoir l’égalité. Une injustice que la nouvelle loi est venue corriger. «Le fait de ne pas reconnaître ces mariages religieux est intenable et discriminatoire», indique le document.

Le Livre vert propose trois nouveaux régimes matrimoniaux qui, selon le législateur, permettraient d’assurer l’égalité dans les lois sur le mariage. La première option est un «régime de mariage coutumier et religieux inclusif», qui verrait la loi sur la reconnaissance des mariages coutumiers, amendée pour tenir compte de tous les mariages sans distinction de race, de culture ni de religion.

La deuxième option « serait un régime de mariage neutre » en matière de religion et de culture. La troisième option, « un régime de mariage neutre entre les sexes qui tiendrait compte à la fois de la polygamie et de la polyandrie».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *